French (Fr)English (United Kingdom)

Janvier 2010 – Norma France migre ses flux EDI de X25 vers ENX : retour d’expérience

Propos recueillis par Nadine Buisson-Chavot, GALIA

GALIA : Pouvez-vous nous présenter la société Norma France SAS en quelques lignes ?

La société Norma France SAS, anciennement appelée Société Des Colliers Norma, a été créée en 1981.

Son siège social ainsi que ses unités de production sont implantés à Briey (54). Elle dispose également d’une direction commerciale à Courcouronnes (91). Elle est spécialisée dans la production de systèmes de transport de fluides (carburant, eau, dégazage) pour le secteur de l’automobile. Ses principaux clients sont bien évidement les constructeurs nationaux mais également les constructeurs européens tels que BMW, Ford, ou le groupe Volkswagen ainsi que les équipementiers automobiles tels que Valeo ou Hutchinson pour n’en citer que quelques uns.

GALIA : Pourquoi avez-vous lancé un projet de migration des lignes X25 vers le réseau ENX pour vos flux EDI ?

Le point de départ de notre réflexion a été notre projet de remplacement, pour l’été 2009, de notre système IBM AS400. Ce dernier est la pièce essentielle de notre système informatique puisqu’il héberge non seulement notre traducteur EDI et notre logiciel de communication mais également notre ERP. La nouvelle machine, dans sa version de base, n’était pas compatible avec les cartes X25 sans rajout d’un module complémentaire. Il était donc pour nous impensable d’investir dans un module complémentaire, qui augmentait de façon significative le prix de la machine, pour une technologie dont la fin d’exploitation était déjà programmée depuis un certain temps. Il nous fallait donc trouver, avant tout et rapidement, une solution de substitution à notre ligne X25 pour nos flux EDI. L’utilisation du réseau ENX s’est vite trouvée être la solution !

GALIA : Quelle solution avez-vous retenue pour ce projet ?

Nous avons choisi d’utiliser le service ENX V2 d’Orange Business Services au travers d’une ligne SDSL à 512 Kbits/s. Les communications se feront désormais au travers de connexions sécurisées VPN et de tunnels IPSec. Nous avons également noué un partenariat de service avec la société Numlog pour le suivi et le déploiement de ce projet. La société Numlog est membre de GALIA et partenaire d’Orange Business Services ; c’est un éditeur et intégrateur de solutions d’échanges de données techniques et logistiques, de sécurité réseaux, disposant de son propre RVA appelé HUB-MASTER. Nous avons simplement migré notre liaison point à point X25 avec Renault vers une liaison point à point ENX et utilisé le RVA de Numlog pour les liaisons avec nos autres partenaires qu’ils soient clients ou fournisseurs.

GALIA : Quelles ont été les différentes étapes de mise en œuvre du projet ?

La date clé fut le 1er avril 2009, date de signature de notre contrat de partenariat avec la société Numlog. Ensuite les étapes se sont enchaînées très rapidement. Numlog s’est chargée de commander la ligne SDSL auprès d’Orange Business Services, de demander notre numéro ENX auprès de GALIA, de collecter les informations nécessaires auprès de nos différents partenaires. Le 10 mai, nous avons mis en service notre infrastructure ENX (firewalls). Le 10 juin, nous avons installé et configuré le module OFTP sur IP de notre logiciel de communication (CFT400 version 2.41 sp8 de la société Axway) et effectué nos premiers tests de réception et d’envoi de messages avec Numlog mais aussi avec la cellule de support ENX de Renault. Le lendemain nous avons passé en production notre flux EDI avec Renault. Enfin, le 7 juillet, nous sommes passés en production avec nos autres partenaires sur le RVA de Numlog. Autrement dit, 3 mois ont été suffisants pour migrer l’ensemble de nos flux EDI.

GALIA : Quel est le bilan financier de ce projet ?

Très concrètement, avant migration nos coûts mensuels étaient de 1527 €. Après migration ils sont passés à 1167 €. Les investissements réalisés se sont élevés à 5188 €. Ils comprennent les frais de mise en service de la ligne SDSL, le suivi du projet par la société Numlog, l’achat et la configuration des firewalls auprès de cette même société ainsi que l’achat et la configuration du module OFTP sur IP de notre logiciel de communication CFT400. On estime notre retour sur investissement dans environ 14 mois, pour un gain minimum annuel de l’ordre de 4310€, en se basant sur une consommation moyenne mensuelle de 6000 KC.

GALIA : En conclusion, comment avez-vous perçu ce projet de migration ?

Les circonstances nous ont poussés à avancer le projet de remplacement de X25. La fin des communications X25 était programmée et les coûts sont en augmentation. Renault souhaite migrer l’ensemble des flux EDI avec ses partenaires pour la fin du premier semestre 2010. Passer sur ENX nous donne également la possibilité d’utiliser ce réseau pour d’autres flux, entre autre pour l’échange de données techniques. Le timing a été primordial afin de synchroniser l’ensemble des opérations et le jour « J » nous avons pu basculer de X25 vers ENX. On pensait que celle-ci serait complexe, coûteuse, nécessiterait un gros investissement en temps. Grâce à un bon partenariat avec Numlog, les opérations se sont déroulées de façons moins complexes qu’en apparence, plus rapidement que prévu et financièrement plus avantageuses. Après quelques mois, les flux remontent correctement avec une qualité de service de l’ordre de 95%. Nos flux remontent très tôt le matin (entre 5h et 6h30), les quelques incidents que l’on a eu ont été réglés dans la matinée. Les bénéfices pour nous sont indiscutables et nous sommes ravis d’avoir abouti rapidement dans la réalisation de ce projet.